Le Chantier d’Archéologie Médiévale de la Forteresse de Blanquefort

Le G.A.H.BLE a pris la suite du Chantier d’Archéologie Médiévale de la forteresse de Blanquefort et se charge aujourd’hui de l’étude, la sauvegarde et la mise en valeur du site.

Le Chantier s’est constitué en 1962 à la suite d’un évènement marquant pour la forteresse : l’effondrement l’année précédente d’une des tours du donjon. Les premiers bénévoles du Chantier se sont d’abord attelés à dégager le site de sa gangue de végétation et de gravats. Une fois la forteresse dégagée, des fouilles archéologiques ont été entreprises afin de mieux connaitre cet édifice. Sept campagnes de fouilles ont été organisées entre 1966 et 1974, puis en 1984. Les objets découverts lors de ces fouilles sont aujourd’hui présentées à la Maison du Patrimoine de Blanquefort.

Depuis cette période, une équipe de bénévoles se retrouve toujours un dimanche par mois pour assurer l’entretien de la forteresse. C’est elle aussi qui assure l’animation et la présentation du site via des visites guidées tout au long de l’année en journée, ou l’organisation de visites costumées théâtralisées à la tombée de la nuit.

Une fois par an, elle organise une animation d’une plus grande ampleur comme la journée médiévale Si la Forteresse m’était contée, une chasse aux œufs de pâques, une chasse aux trésors, etc.

La Forteresse de Blanquefort, le verrou de Bordeaux

Il s’agit d’une forteresse militaire et non pas un château fort (lieu de résidence d’un seigneur). Son emplacement de construction a été soigneusement choisi. En effet, elle est placée sur le seul îlot rocheux dépassant des marais, ce qui lui offre une protection naturelle. À son pied, passe une ancienne voie romaine, seul accès à Bordeaux depuis le Médoc et le Nord, à l’époque de sa construction.

Ce site est occupé de longue date, en effet des fouilles archéologiques ont livré des indices de présence protohistorique (3000 avant JC) et antique. Mais c’est en 1027 que la première mention des seigneurs de Blanquefort apparait dans les textes.

Que s’est-il passé entre l’occupation de l’antiquité et le XIe siècle? Nul ne le sait. Le site était peut être protégé par une tour de défense en bois.

Le nom Blanquefort vient du latin blanca fortis, le fort blanc. C’est donc le château en pierre qui a donné son nom au village voisin. Durant les décennies qui suivent, une ceinture de rempart est ajoutée au simple donjon en pierre.


Avec le mariage d’Aliénor d’Aquitaine au futur roi d’Angleterre, l’Aquitaine devient anglaise. La forteresse de Blanquefort acquière donc un véritable rôle stratégique: elle devient le verrou qui protège Bordeaux des attaques françaises. La couronne royale anglaise rachète Blanquefort et la confie en 1308 à Bertrand de Goth, personnage issu d’une des plus puissantes familles d’Aquitaine. Il est le neveu du pape Clément V, premier pape d’Avignon. Il fait aménager six tours autour du donjon primitif.

Mais ces nouvelles défenses n’empêchent pas la forteresse de subir les répercussions de la Guerre de Cent Ans. Blanquefort est attaquée par les français qui reprennent la forteresse en 1453.


Charles VII vainc les anglais définitivement la même année lors de la Bataille de Castillon. La seigneurie de Blanquefort est alors confisquée à la famille des Durfort-Duras, pro-anglaise, qui partent en exil en Angleterre.

Dans le but d’asseoir son pouvoir en Aquitaine, et notamment à Bordeaux, Charles VII confie la forteresse en 1455 à l’un de ses capitaines, Antoine de Chabannes, avec la mission de la moderniser et de l’adapter à l’utilisation de l’artillerie.

Il réaménage toutes les archères du château afin qu’elles puissent accueillir des canons et il fait construire deux tours d’artillerie, placées face au chemin.


En 1476, les Durfort-Duras rentrent en France après vingt-quatre ans d’exil et reprennent possession de la seigneurie de Blanquefort. Au fil du temps, ils s’en désintéressent au profit de leur château seigneurial de Duras en Lot-et- Garonne. Elle perd tout intérêt stratégique. Le coup de grâce est donné au milieu du XVIIIe siècle avec l’assèchement des marais de Blanquefort et la construction d’une nouvelle route reliant le Médoc à Bordeaux par l’intendant Tourny.

Durant la Révolution, la forteresse est confisquée aux Durfort et vendue comme bien national. Un entrepreneur la rachète et s’en sert comme carrière de pierre. En 1862, la forteresse est classée au titre des Monuments Historiques sur la seconde liste. Elle fait parti des premières forteresses à être protégées en France.

Durant la Révolution, la forteresse est confisquée aux Durfort et vendue comme bien national. Un entrepreneur la rachète et s’en sert comme carrière de pierre. En 1862, la forteresse est classée au titre des Monuments Historiques sur la seconde liste. Elle fait parti des premières forteresses à être protégées en France.


Elle tombe alors lentement dans l’oubli, et c’est seulement cent ans plus tard, en 1962 qu’une association est créée pour l’étudier et la protéger, le Chantier d’Archéologie Médiévale de la Forteresse de Blanquefort. Aujourd’hui propriété privée, c’est le G.A.H.BLE qui est chargé de son entretien.

Actualité

Accessibilité

La Forteresse est située sur un domaine privé. Elle n’est donc pas accessible librement tous les jours.

Le site n’étant pas sécurisé, la présence d’un membre responsable de l’association est impérative pour visiter la forteresse. Dans ce cadre, la visite est possible lors des chantiers programmés et sur demande auprès de l’association.

La forteresse est accessible aux poussettes tout en vous rappelant que le terrain peut être boueux en cas de pluie. Par ailleurs, les chiens sont accepté uniquement en laisse.

Visiter la Forteresse

Les jours de chantier permettent une visite libre et gratuite, entre 10h et 17h:

  • 12 septembre 2021
  • 18 & 19 septembre 2021 (journées du Patrimoine)
  • 17 octobre 2021
  • 31 octobre 2021
  • 14 novembre 2021
  • 28 novembre 2021
  • 9 janvier 2022
  • 13 février 2022
  • 6 mars 2022
  • 20 mars 2022
  • 10 avril 2022
  • 24 avril 2022
  • 15 mai 2022
  • 29 mai 2022
  • 5 juin 2022
  • 26 juin 2022

Pour une visite guidée ou, en dehors de ces dates, veuillez remplir le formulaire que vous trouverez ICI.

Devenir bénévole

Pour devenir bénévole, vous trouverez les renseignements et un formulaire à remplir ICI.